Les différents types d’investissements locatifs : le comparatif

Pour développer son patrimoine immobilier, l’investissement locatif est certainement ce qu’il se fait de mieux à l’heure actuelle. Pour faire simple et pour tout dire, on n’a pas trouvé mieux pour se constituer un patrimoine tout en générant des revenus passifs.

Mais, face aux nombreux types d’investissements locatifs qui s’offrent à nous, il n’est pas toujours simple de nous y retrouver. Investissement en LMNP -nous verrons ci-après ce que signifie ce sigle-, dispositif Borlo, Pinel, Malraux ou encore Censi/Bouvard, nue-propriété et usufruit, location longue ou saisonnière, appartement en colocation, immeuble de rapport en plusieurs lots… c’est à y perdre le nord.

Dans cet article, on passe en revue toutes ces solutions qui sont à notre disposition pour investir dans l’immobilier et louer un bien. Cela devrait permettre à tous les investisseurs d’éviter de tomber sur une arnaque. Les vendeurs de rêve n’auront plus qu’à bien se tenir.

Le placement préféré des français

La pierre est devenue le placement préféré des français. Pourquoi un tel engouement ? Ce qui a incité et continue d’inciter les français à investir dans un parc immobilier, c’est sans conteste la possibilité qu’offre l’investissement immobilier locatif d’acquérir un bien tout en finançant ce dernier grâce aux loyers mensuels que le bailleur reçoit.

L’immobilier est un type de placement riche et varié. Il est, par exemple, tout autant possible d’investir dans un bien neuf ou un bien ancien. De mettre en location longue celui-ci ou en location saisonnière afin de profiter de ce propre bien pour y passer des vacances. De séparer un bien en plusieurs lots.

L’immobilier locatif est donc un placement extrêmement flexible. Pour autant, il peut amener à des catastrophes si l’on s’investit dedans sans aucune connaissance. L’investissement locatif immobilier peut donc tout aussi bien être le début de la richesse que le début des ennuis. Il nous faut donc non seulement trouver un bien qui soit rentable mais également l’encadrer en choisissant le bon dispositif, le tout f afin d’optimiser le rendement du dit investissement.

Les différents dispositifs pour investir dans l’immobilier

Investir en LMNP avec le dispositif Censi/Bouvard

dispositifs pour investir dans l’immobilier

Le LMNP signifie « Location Meublée Non Professionnelle ». C’est un statut qui s’adresse aux particuliers et qui permet à ces derniers de défiscaliser leur investissement. Il est ainsi possible d’obtenir une réduction d’impôt à hauteur de 11% du montant HT de l’achat du bien.

De plus, en LMNP, les loyers qui sont perçus sont nets de charge. La rentabilité du bien est ainsi garantie lors de l’achat. Ce dispositif représente une excellente solution de défiscalisation.

Investir avec le dispositif Pinel

Vous en avez probablement déjà entendu parler, le dispositif Pinel est un dispositif qui permet d’investir dans le neuf en rentabilisant au maximum son achat. La réduction d’impôt se situe alors entre 12 et 21% de l’achat du bien.

L’inconvénient de ce dispositif est qu’il requiert de s’investir sur des périodes relativement longues (entre 6 et 12 ans). Il est toutefois très populaire puisqu’il permet de louer son bien entre les ascendants et descendants.

En optant pour ce dispositif fiscal, vous percevrez un revenu mensuel tout en vous constituant un patrimoine immobilier qui prendra forcément de la valeur dans le temps.

Investir avec le dispositif Borlo

Ce dispositif est destiné principalement à l’investissement dans l’ancien dans le but d’une rénovation dans le cadre de l’ANAH. Ce dispositif permet une défiscalisation sous forme d’abattement situé entre 30 et 70% sur le total des loyers perçus.

En optant pour ce dispositif, vous obtiendrez donc l’aide de l’ANAH qui vous versera, tout au long du processus de rénovation, des aides exceptionnelles.

Investir avec le dispositif Malraux

L’objectif du dispositif Malraux est d’aider les propriétaires à sauvegarder leur patrimoine à travers le temps. Ceux-ci reçoivent alors une aide sous forme d’une défiscalisation jusqu’à 400 000 euros sur 4 années.

L’ensemble des travaux sont gérés par des architectes issus de la filière des Bâtiments de France qui s’assurent alors d’aider les possesseurs de biens de hautes valeurs à rénover ces derniers dans les règles de l’art.

Le nue-propriété et l’usufruit

Il s’agit là de décorréler la jouissance d’un bien d’une propriété. L’usufruitier peut alors acheter un bien sous le prix du marché tout en percevant des loyers. Ce dispositif permet de se dispenser de l’IFI, impôt sur la Fortune Immobilière tout en bénéficiant d’abattement lors des donations entre ascendants.

Les différents types d’investissements

Voici les différentes solutions que l’on pourrait vous conseiller en investissement immobilier.

différents types d’investissements immobiliers

La location longue durée de studio

C’est certainement l’un des investissements immobiliers le plus usité actuellement. En effet, les studios sont beaucoup plus faciles à louer qu’une maison. De plus, ces derniers se vendent plus aisément.

L’autre avantage d’investir dans ce type de biens, c’est que ceux-ci possèdent de petites surfaces, ce qui implique des frais de rénovation et d’entretien réduits. Les taxes, notamment la taxe foncière, sont également moins élevées.

Les prix d’achat d’un studio se situent entre 50 000 et 200 000 euros pour les studios les plus chers. Bien sûr, celui-ci dépendra de la zone géographique du bien.

La location saisonnière

La location saisonnière est à la mode, et pour cause, les biens à louer en saisonnier trouvent très vite des locataires, touristes… Cela peut donc être très rentable. Attention cependant à bien vous renseigner car la loi évolue très vite à ce sujet.

Maison ou appartement en colocation

La colocation est un autre moyen de rentabiliser l’achat d’un bien immobilier. Il s’agit ici, non plus de louer un logement entier, mais de louer des chambres pour les étudiants par exemple. Ceci implique un suivi rigoureux de votre part étant donné que le turn-over est plus élevé.

L’immeuble de rapport en plusieurs lots

L’immeuble de rapport en lot, c’est le nec plus ultra de l’investissement immobilier locatif. Cependant, celui-ci ne s’adresse pas à n’importe qui car il faut déjà avoir acquis un certain niveau de connaissance avant de se lancer dans un tel investissement.

L’idée ici est d’investir dans un immeuble et de gérer comme bon vous semble ce dernier. Vous êtes alors libres de créer plusieurs lots de studios. Vous n’avez aucun souci de copropriétés puisque vous êtes l’unique propriétaire des lieux.

Avec ce type d’investissement, vous pouvez « vendre à la découpe » votre bien immobilier afin de rentabiliser au maximum votre investissement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.