Reduire ses frais bancaires en voyage

Comme rappelé dans un précédent article, je serai dans quelques jours à l’autre bout du monde pour visiter la Californie et le Nevada durant tout l’été 2011. Le transport aller-retour revenant à seulement 530 euros (merci Liligo) depuis Paris, c’était vraiment une opportunité à saisir ! Je serai donc après demain à bord du Thalys pour aller à Bruxelles d’où je prendrai un premier avion qui fera escale à Philadelphie, puis un deuxième vol en partance pour Los Angeles. Aux États-Unis, le principal moyen de paiement est la carte bancaire, mais rien n’empêche de payer en espèces. Quand on cherche des informations sur le net, 90% des touristes tombent dans le piège à con que leur tendent les banquiers et s’imaginent que le paiement par carte bancaire est le plus économique, ce qui n’est pas toujours le cas.

Especes ou carte bancaire ?

La réponse dépend de nombreux facteurs, mais dans la majorité des cas, avec un minimum de logique, on se rend vite compte que l’utilisation des espèces revient moins chère. Quels sont les points à étudier ?

Especes

  • Commission de change
  • Durée du voyage

Une faible commission de change favorisera l’utilisation des espèces, à l’inverse échanger dans un bureau de change à pigeons encouragera plutôt à l’utilisation de sa carte bancaire.

Si la durée du voyage est courte, on peut se permettre de se promener avec une petite somme d’argent sans problème.

Carte bancaire

  • Commission bancaire
  • Fréquence des retraits/paiements par CB

A supposer que les commissions soient faibles, on pourra favoriser la carte bancaire et si la fréquence des retraits et paiements à l’étranger est importante, on préférera les espèces.

Choisir la carte bancaire ?

A l’image d’une majorité de la population française, j’ai une carte bancaire de type « internationale » associée à un compte courant auprès d’une banque privée classique. On pourrait donc se dire que je n’ai pas à me casser la tête et que je peux utiliser directement ma carte aux USA, d’autant plus que le voyage est assez long et que je ne peux pas me permettre de me promener avec des liasses de billets dans les poches.

Par ailleurs, il y a quelques semaines, j’ai vérifié les conditions de retrait et de paiement à l’étranger pour éviter toute surprise une fois arrivé sur place. Ma banque m’a indiqué prendre les commissions suivantes :

  • 1 euro par paiement + 2,7% de la somme payée
  • 3 euros par retrait + 2,7% de la somme retirée

Le français moyen en vacances aux USA effectue environ 3 paiements par jour via la carte bancaire d’à peu près 30 euros chacun et un retrait par jour d’environ 40 euros.

Avec ces chiffres, ma période de vacances (80 jours environ) et en prenant en considération les commissions bancaires, voici les frais que la banque en France prélève sans compter les éventuels frais de la banque américaine :

  • Par jour pour les retraits : 4,08€
  • Par jour pour les paiements : 5,43€
  • Total par jour : 9,51€
  • Total pour le séjour : 760,80€

En utilisant une carte bancaire internationale aux USA et à supposer que je reste dans la moyenne de consommation des français, je m’en sortirai avec au minimum 760 euros de frais bancaires soit environ une fois et demi mon billet d’avion aller-retour ! Qu’en est-il des espèces ?

Choisir les especes ?

Nous venons de voir qu’en moyenne, il y a 10 euros de frais par jour pour les frais bancaires de retrait et de paiement à l’étranger (hors zone euro). Pour que cette analyse soit réellement représentative, on va se baser sur les mêmes chiffres que l’on a évoqués dans les paragraphes précédents.

On a donc :

  • 40 euros par jour en retrait
  • 90 euros par jour en paiement
  • 130 euros au total par jour
  • soit 10 400 euros pour la période de mon séjour (je vous rassure que je ne dépenserai pas autant :))

En trouvant un bon bureau de change, c’est à dire hors des aéroports, gares et quartiers ultra touristiques, on peut s’en sortir avec une commission d’environ 1,3%. Rappelez-vous que les bureaux de change sans commission n’existent pas !

On s’en sort finalement avec une commission de 135,20€ seulement. Vous remarquerez que la différence est tout simplement énorme lorsque l’on compare les frais par carte bancaire et ceux payés en obtenant des espèces.

Conclusion

La carte bancaire présente des avantages indéniables comme le fait de ne pas avoir à transporter beaucoup d’argent en liquide sur soi. Les espèces reviennent largement moins chers en frais mais ne présentent pas que des avantages. Il conviendra donc de peser le pour et le contre en fonction de votre destination, de la durée du séjour et de votre budget prévu.

Personnellement, je prends avec moi des espèces et utiliserai également ma carte bancaire (grosses opérations). Si le séjour avait été de moins de deux semaines, j’aurai très probablement choisi de ne pas utiliser ma carte bancaire.

N’hésitez pas à m’indiquer en commentaire s’il y a un point que vous souhaitez approfondir ou bien me faire part de vos remarques.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

17 commentaires