Carénage moto : c’est quoi ? Combien ça coûte ?

Le carénage est un élément, ou plutôt la composition de plusieurs éléments qui ont une importance particulière pour une moto. C’est pourquoi il est essentiel d’en prendre soin, et de procéder aux réparations ou aux remplacements nécessaires, lorsqu’il est endommagé. Mais qu’est-ce qu’un carénage moto ? À quoi peut-il bien servir ? Combien pourrait coûter son remplacement ? En parcourant notre article, vous trouverez les réponses à toutes vos interrogations sur le sujet.

Carénage moto

Qu’est-ce que le carénage moto ?

Sur une moto, le carénage peut être grossièrement comparé à la carrosserie d’une voiture. La différence réside dans le fait que le carénage ne participe que très peu à la rigidité mécanique d’un deux-roues. En effet, son rôle est plutôt de faciliter la pénétration dans l’air d’un véhicule en mouvement, et de canaliser les flux d’air.

En général, le terme « carénage » s’applique spécifiquement à l’aérodynamisme. Mais en moto, il englobe tous les différents éléments composant la carrosserie.

À l’origine, sur les toutes premières motos, les éléments de carrosserie ne se limitaient qu’au garde-boue et au réservoir. Et pendant très longtemps, ces deux éléments sont restés les seules pièces de carrosserie sur les deux-roues.

Chacun n’avait qu’une seule fonction : le garde-boue avait pour mission de protéger le pilote des diverses projections de la roue. Le réservoir servait quant à lui uniquement de contenant pour le carburant.

Mais actuellement, cela a bien changé. Ces deux éléments ont désormais des designs particuliers, et ne sont plus de simples pièces de carrosserie, mais bien des éléments de carénage.

Quels sont les rôles du carénage ?

Comme nous l’avions précisé précédemment, le carénage a pour mission principale d’améliorer l’aérodynamisme de la moto. Son design est donc en priorité dessiné pour servir cette fonction, avant d’être esthétique.

On peut distinguer deux modèles de carénage : le carénage complet, c’est-à-dire recouvrant l’avant, le centre et l’arrière de la moto ; et le demi-carénage. Ce dernier se trouve soit en avant, soit en arrière de la moto.

Outre l’aérodynamisme, le carénage joue également d’autres rôles secondaires. Du fait de son design profilé, et comme il est l’élément extérieur le plus visible, il constitue également l’aspect esthétique d’une moto.

Par ailleurs, les designs des motos actuelles sont de plus en plus travaillés et attrayants, sans toutefois ne jamais négliger leur fonctionnalité première. Cela est surtout visible sur les sportives.

Carénage moto

Comment entretenir un carénage moto ?

Sur les sportives et les modèles haut de gamme, le carénage moto peut être composé de fibres de carbone. Mais en général, il est réalisé en plastique ou en fibre de verre.

Comme ces derniers matériaux peuvent être sujets à des dégradations, il est essentiel d’en prendre soin et de les entretenir de façon régulière. Cela permet de préserver l’esthétisme du carénage, et de conserver ses propriétés aérodynamiques.

Son nettoyage peut se faire en toute simplicité, avec juste de l’eau, du savon, une éponge et un chiffon.

Cela dit, si vous désirez nettoyer votre carénage de façon approfondie, alors vous aurez à utiliser un nettoyant spécialisé. L’application de ce type de produit permet une élimination plus importante de la crasse, de la pellicule de gaz d’échappement, et de toute autre saleté pouvant s’accumuler sur votre carénage.

Quels sont les différents compléments de carénage ?

Le carénage est l’ensemble de différents éléments de la moto.

Les garde-boues

Les garde-boues avant et arrière ont pour rôle d’empêcher que les projections de roue n’aillent vers le pilote ou vers des éléments sensibles de la moto, comme le moteur ou le radiateur par exemple. Le garde-boue avant est parfois doté de déflecteurs qui dévient les turbulences causées par les freins et la fourche.

La tête de fourche

Sur plusieurs motos sportives, la tête de fourche possède une admission d’air forcée. Son objectif est la suralimentation de la carburation en air frais.

La bulle

La bulle peut être équipée d’une ouverture pour la gestion des pressions et des dépressions. Ce dispositif se retrouve notamment sur les GT et les motos demi-carénées.

Rétroviseur moto

Les rétroviseurs

Les rétros doivent être profilés, car ils ont une importante prise au vent. Il n’est pas rare que les rétroviseurs soient directement fusionnés avec les clignotants.

Les flancs de carénage

Les flancs sont dotés d’aérations pour extraire l’air chaud dégagé par le moteur. Sur les motos GT, il n’est pas rare de trouver un raccord de carénage reliant les flancs au réservoir.

La coque arrière

La coque arrière a un design qui optimise l’écoulement de l’air issu des perturbations générées par le pilote. Sur les motos sportives dotées d’un système d’échappement sous la selle, des aérations peuvent être intégrées à la coque arrière.

Quel est le coût d’un carénage ?

Les prix des carénages motos peuvent considérablement varier, en fonction du nombre d’éléments qui les composent, de la complexité de leur design, et des matériaux dont ils sont constitués.

Bien souvent, le carénage de moto sportive est plus onéreux. Cela s’explique par le fait que ses différents éléments ont passé de nombreuses heures en soufflerie afin d’optimiser au maximum leur aérodynamisme. Leur prix est d’autant plus élevé s’ils sont faits de carbone.

Par exemple, pour une Yamaha R1 2020, le prix du carénage carbone peut s’élever jusqu’à 3000 €, tandis qu’un carénage complet de Derbi Senda ne coûtera qu’environ 130 €.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.