Payer en especes

Bien que la carte bancaire et que le chèque présentent des avantages certains, ils ont également un défaut en commun, celui de faire perdre la réalité des prix. Quels sont les avantages à l’utilisation de la carte bancaire et du chèque et quels en sont les inconvénients ? Pourquoi est-il préférable d’utiliser dans la majeure partie des cas les espèces ?

Avantages

  • Eviter de transporter des sommes en liquide importantes sur soi
  • Certaines cartes de crédit permettent d’avoir un débit différé (perso j’estime que c’est pas trop un avantage…), mais pour beaucoup ça en est un
  • Plusieurs banques ont mis en place un système de points lors de l’utilisation de sa carte bancaire. Par la suite, il est possible de convertir ces points en cadeaux.

L’utilisation de ces moyens de paiements nécessite un suivi régulier de ses comptes. En effet, lors d’un paiement par carte bancaire, le débit n’apparait pas forcément dans l’immédiat sur son relevé. Par ailleurs, en payant par chèque, le créditeur a une année pour l’encaisser… Il se peut donc qu’il encaisse le chèque à un moment inattendu.

Payer en liquide

Le paiement en espèces ne nécessite pas un tel suivi qu’en utilisant les premiers moyens de paiements vus dans l’article. Par ailleurs, vous êtes sûr que le créancier est payé et que vous n’aurez aucune dette envers lui. Le gros avantage du paiement en liquide est surtout de ne pas perdre la tête et de se rendre compte réellement de l’argent qui est sorti de sa poche.

Aucun commerçant ne peut refuser un paiement en espèces à l’inverse des autres moyens de paiement. La limite pour les particuliers est de 3000€. Par ailleurs, le client doit faire l’appoint et le commerçant est dans l’obligation d’accepter tous les (vrais) billets même ceux de 500€. Un commerçant affichant « nous n’acceptons pas les billets de 500€ » est en tort…

Et vous, quels sont les moyens de paiement que vous utilisez au quotidien ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

6 commentaires