Comment je vais aller gratuitement a Disney pendant un an !

Il y a trois mois, lorsque j’ouvrais ma boîte aux lettres, je découvrais une enveloppe assez curieuse où il était indiqué Un passeport Annuel Classic offert par Disney. Immédiatement, j’ai pensé qu’il s’agissait d’une arnaque et qu’on devait répondre à des tas de critères pour pouvoir en bénéficier. Entre temps, j’ai laissé l’enveloppe de côté et je l’ai complètement oublié. Puis le 17 février, je ressort cette enveloppe et m’aperçois qu’il me reste 24 heures pour obtenir mon pass. J’ai donc lu attentivement les conditions et rien ne m’empêchait de profiter de la promo.

Vendredi dernier (18 février), je me suis rendu au Disney land Paris pour récupérer ce fameux pass, sinon c’était trop tard si j’y allais quelques jours après. En arrivant aux caisses, j’ai présenté l’enveloppe et ma carte d’identité, puis j’ai obtenu un pass provisoire me permettant d’accéder au parc gratuitement. Une fois entré, j’ai du aller récupérer un pass nominatif avec ma photo directement au bureau des passeports. En moins de 15 minutes, le passeport était crée et me permettait d’accéder gratuitement pendant une année aux deux parcs de Disney. Avec ce pass, il y a certains jours de l’année où je n’ai pas accès à Disney. Mais bon, sachant qu’il y a plus de 270 jours de disponibilités, je trouverai bien le moyen de m’y rendre au moins 2/3 fois durant les mois qui vont suivre. Avant de repartir de Disney, je suis parti faire un tour de Space Mountain vu qu’il n’y avait pas beaucoup de monde qui patientait.

En lançant cette promotion, Disney n’a rien perdu, au contraire, car je leur fais de la pub indirectement et sans qu’ils ne m’aient rien demandé. J’ai commencé par en parler à mes amis, et aujourd’hui c’est sur le blog que j’en parle. Par ailleurs, sachant que je ne vais pas aller seul à Disney mais avec des amis, ils devront payer des places au tarif classique (ou pas) ! Au final, DisneyLand Paris s’en sort gagnant même si le pass m’a coûté 0€.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

12 commentaires