Bourse : Day trading, swing trading ou investissement à long terme ?

Le but de tout investissement est de réaliser des profits. Pour cela, les investisseurs ont le choix entre différentes stratégies qui peuvent être classées en trois catégories : le day trading, le swing trading et l’investissement à long terme. Laquelle choisir ? Cela dépend de vous.

1- Le day trading

day trading

Comme son nom l’indique, le day trading consiste à suivre de près les fluctuations de différentes actions, pour essayer d’acheter à la baisse et revendre à la hausse. Le day trader décide généralement du pourcentage d’augmentation de l’action à l’avance, et ce, très souvent, grâce à différentes méthodes d’analyse technique. Il ne conserve ses actions que dans la journée. À la fin de cette journée, il les clôture toutes et recommence le lendemain.

La nature à court terme du day trading réduit certains risques puisqu’aucune annonce inattendue ne viendra causer de grosses pertes. En effet, il arrive parfois que lorsque l’investisseur est paisiblement couché, pensant que son action est en pleine forme, l’entreprise annonce qu’elle a subi une perte ou que le directeur est accusé de fraude.

Le day trader lui passe sa journée devant l’ordinateur, réagissant aux montées ou descentes des pips – chaque pip représentant une opportunité. Il prend des décisions rapides, car leur bénéfice dépend de l’exécution réussie d’un grand nombre de transactions qui génèrent de petits profits. Pour cela, le day trader doit avoir beaucoup de temps.

2- Le swing trading

swing trading

Tout comme le day trading, le swing trading est une stratégie qui vise à profiter des fluctuations du marché à court terme. Mais, contrairement au day trading, les positions sont généralement tenues pendant plusieurs jours ou même quelques semaines. C’est là la différence. La durée moyenne d’une position est de 5 à 10 jours. Bien que plus avantageux en terme de bénéfice, le swing trading est vulnérable aux chocs économiques inattendus.

3- L’investissement à long terme

investissement à long terme

Aussi appelé buy and hold, l’investissement à long terme consiste à ouvrir sa position sur une période prolongée, en anticipant que le prix augmentera avec le temps. Bien que l’achat et la réservation réduisent les frais de transaction et d’impôt sur les gains, cela demande de la patience et de la prudence.

En tant qu’investisseur, vous choisissez généralement les actions en fonction des perspectives d’affaires à long terme d’une société. Ainsi, les actions dépendent moins de la volatilité de l’offre et de la demande. Elles dépendent plutôt des fondamentaux de l’entreprise tels que les bénéfices, les ventes, l’expertise, la gestion, l’industrie et la position sur le marché.

Dans ce cas, l’investisseur doit toujours tenir compte des fluctuations du prix, et prêter attention à la performance continue du titre. Naturellement, le prix auquel vous achetez une action affecte directement les bénéfices potentiels que vous tirerez de sa vente. Il est donc logique d’acheter le stock à un prix que vous jugez raisonnable. Pendant que vous détenez le titre, il est également important de surveiller les signes indiquant que votre investissement ne va pas dans la direction prévue.

investir en bourse

Par exemple, si l’entreprise rate régulièrement ses objectifs ou si les perspectives dans l’industrie deviennent plus sombres, il est temps de changer de cap après avoir revu les fondamentaux de ladite entreprise. Pour un investissement à long terme, vous devez faire attention aux nouvelles qui pourraient affecter votre investissement.

Si vous êtes patient, vous pouvez choisir un investissement à long terme, mais si vous n’êtes pas prêt à prendre de gros risques et que vous avez du temps, le swing trading ou le day trading sont deux chemins à emprunter.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !