Comment éviter les problèmes de plomberie ?

Ce n’est plus un secret, les problèmes de plomberie peuvent coûter très cher. Surtout s’ils ne sont pas pris en main à temps. Les travaux impliquent en effet l’intervention d’un plombier, l’achat de nouvelles fournitures…

Les problèmes les plus graves nécessitent parfois l’aménagement d’un chantier dans la maison ou dans le jardin. Heureusement, il est possible d’éviter ce genre de situation : tout simplement par la prévention. Comme le dit l’adage, « mieux vaut prévenir que guérir ». On vous dit comment faire.

Vérifier régulièrement l’état de sa plomberie

Avant tout, il faut savoir que la plomberie désigne le système de tuyauterie et canalisation de la maison, mais aussi l’ensemble des équipements sanitaires (robinets, toilettes, chauffe-eau…). Vérifier régulièrement leur état est le meilleur moyen de repérer les possibles sources de problèmes.

Il faut savoir repérer les symptômes qui indiquent que quelque chose cloche : petite fuite d’eau, tuyaux fissurés, gargouillements pendant l’évacuation d’eau que ce soit au niveau des robinets ou des toilettes, bruits suspects pendant la mise en marche du chauffe-eau…

Pour la vérification de l’intérieur des tuyaux, il est aujourd’hui possible de s’en occuper soi-même. Il existe en effet des caméras spécialement conçues pour cet usage. Insérées à l’intérieur des tuyaux grâce à une longue tige souple, elles permettent de voir à l’intérieur des tuyaux et repérer les possibles fissures et engorgements avant qu’ils ne soient trop graves.

Conseils pour entretenir soi-même sa plomberie

Outre la vérification régulière, il est aussi important de bien entretenir le système plomberie de la maison. Il s’agit en effet d’un excellent moyen pour empêcher l’apparition de problèmes et donc pour éviter de faire appel à un plombier. À noter qu’un bon entretien implique juste de bonnes habitudes, ainsi que des gestes simples au quotidien :

  • ne pas jeter des restes d’aliments ou de l’eau graisseuse dans le trou d’évacuation de l’évier,
  • ou bien installer une grille ou une crépine sur le trou de l’évier afin de retenir les restes,
  • verser une peu de marcs de café dans les trous d’évacuation pour détacher les résidus collés sur les parois des tuyaux, mais aussi pour éliminer les mauvaises odeurs,
  • ne pas laisser les boules de cheveux se faire aspirer dans la grille d’évacuation de la douche,
  • ne pas jeter le papier-toilette utilisé et/ou les serviettes hygiéniques dans la cuvette des WC…
  • Il faut également penser à nettoyer régulièrement l’intérieur de son chauffe-eau. C’est pour enlever le calcaire ou la rouille qui pourrait s’accumuler/apparaitre au fil du temps.

Quels sont les principaux problèmes de plomberie ?

Ils sont nombreux, mais parmi les plus courants, on peut citer les suivants : fuite d’eau, système de canalisation bouché, pression d’eau insuffisante, dysfonctionnement de la robinetterie, tuyauterie fissurée, toilettes obstruées, dérèglement dans la production d’eau chaude, fuites de gaz, présence de calcaire dans le ballon d’eau chaude…

Problème de résistance du chauffe eau électrique

Concernant les fuites d’eau, il faut savoir qu’elles peuvent se manifester partout dans la maison. Elles peuvent en effet toucher n’importe quel équipement sanitaire : les robinets, sous l’évier, le ballon d’eau chaude, et même l’arrivée d’eau principale. Il arrive aussi que ce type de problème soit « invisible » dans le cas où la fuite ne se manifeste que par de simples petites gouttes d’eau.

Faire les petites réparations soi-même

Les problèmes mineurs peuvent être réglés sans besoin de faire appel à plombier. Par exemple, il est vraiment très simple de réparer les tuyaux fissurés : il suffit en effet de boucher les lézardes avec du joint en silicone. De même pour un robinet qui fuit, il faut juste bien serrer avec une clé à molette.

Sinon pour remédier aux mauvaises odeurs, il faut éviter de jeter dans les canalisations tout ce qui pourrait les boucher : restes de nourriture, cheveux, papier-toilette, serviettes hygiéniques… Il faut également prendre le temps de décrasser les équipements sanitaires et plomberies. On peut aussi s’équiper d’appareils pour traiter l’eau : adoucisseur purificateur, stérilisateur…

Savoir quand faire appel à un plombier professionnel

Si malgré toutes vos précautions et vos petites réparations le problème persiste encore, c’est qu’il est temps de faire appel à un plombier pour s’occuper de tout. À noter que dans le cas d’une fuite de gaz, il est impératif qu’un professionnel s’en charge rapidement.

Pour bénéficier d’une intervention de qualité, mais à bon prix, on peut comparer les offres et les tarifs. Pour cela, il suffit juste de contacter plusieurs professionnels et leur envoyer une demande de devis. Sinon un autre moyen de payer son plombier moins cher, c’est d’opter pour un expert dont le bureau n’est pas trop éloigné de la maison.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !