Et si vous fêtiez Noël en Espagne ?

Vous le savez bien, Noël est la période de l’année où les commerçants font tout pour faire le maximum de chiffre. Pour certains, plus de la moitié des ventes se fait exclusivement sur le mois de décembre. Dans ce contexte, les budgets de certains ménages sont automatiquement limités et ceux qui prévoyaient de partir en vacances revoient leur projet en annulant la chose vu le coût des transports et des hébergements. Pourtant, il y a de nombreuses destinations qui méritent le détour et qui sont peu onéreuses.

L’Espagne peut être tout à fait intéressante à cette période de l’année et notamment avec les villes de Madrid et Barcelone. Etant donné qu’il n’y fait pas chaud comme l’été et que la demande est moindre, les prix des billets d’avion sont exceptionnellement bas. Il n’est pas rare de trouver un aller-retour à moins de 50€ au départ de Beauvais. L’été, il n’est pas rare que les touristes payent 300 à 500€ pour le même trajet ! Au même titre que les billets d’avion, les hébergements sont eux aussi à des tarifs intéressants. Du coup, quand le calcul est fait pour l’ensemble de la famille, il est possible de visiter la capitale espagnole ou Madrid à des prix vraiment intéressants.

Espagne

source : zoover

De plus, contrairement à des villes comme Copenhague ou Zurich, les restaurants et dépenses de loisirs sont dans des prix raisonnables pour un budget d’un ménage français.

La particularité de l’Espagne à Noël est que le père Noël s’y fait rare, tandis que les rois mages prennent sa place en distribuant des cadeaux. Aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est l’unique pays latin où papa Noël ne s’est pas encore imposé. Si vous souhaitez découvrir un cadre vraiment authentique, l’idéal sera même de se rendre dans les petites villes. Il n’est pas rare d’y entendre des enfants chanter des villancicos dans les rues. C’est une tradition qui consiste à demander le cadeau de Noël. A cette occasion, le voisinage ne manque pas de donner de l’argent et des sucreries aux enfants de passage.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !