Quelques conseils sur la location de voiture

Lorsque l’on part en vacances, on est parfois amené à devoir louer une voiture, soit pour visiter la ville même, soit pour faire un circuit en parcourant plusieurs villes, etc… Dans tous les cas, quelques conseils sont à mon avis les bienvenus pour avoir une location de voiture pas chère. En effet, même si la période des vacances n’est pas spécialement une période où on calcule, il est important de ne pas exploser le budget en dépensant trop. La location de voiture occupe d’ailleurs un poste important, d’où la rédaction de cet article. Le premier conseil sera sur le choix du prestataire.

Le choix du prestataire

Il existe plusieurs compagnies de location de voiture comme Avis, Europcar, Sixt ou encore Alamo, mais il y a également des petits indépendants. De manière générale, même si les prix peuvent être plus élevés chez les grands prestataires, je vous encourage plutôt à vous orienter vers les grands groupes qui disposent d’une logistique importante (ce qui peut s’avérer fort utile en cas de panne). L’idée est donc de ne pas s’arrêter au prix lors du choix initial, mais de trouver un bon compromis entre le prix et la qualité du service.

Prendre la voiture en aeroport (ou pas)

Dans la quasi totalité des cas, la location de voiture en aéroport est plus chère qu’une location effectuée en centre-ville. En effet, il y a souvent des taxes additionnelles. Par ailleurs, le temps d’attente pour récupérer sa voiture peut être très important. A l’aéroport de Los Angeles par exemple, il n’est pas rare de devoir attendre une heure à l’aéroport avant de pouvoir récupérer sa voiture. Dans la mesure du possible, il est donc conseillé d’éviter de retirer la voiture à l’aéroport, aussi bien pour la payer moins chère, que pour éviter de perdre du temps. En revanche, faîtes bien votre calcul, car il reviendra plus cher de prendre un taxi, puis de louer le véhicule en centre-ville par exemple.

Avant de conduire

Ce dernier paragraphe s’intéresse plus à la conduire en soi qu’à la location du véhicule. Il vous appartiendra de vérifier que la voiture est en bon état de fonctionnement et ne conduisez pas tant que vous n’avez pas repéré tout ce qu’il faut. Par exemple, si vous êtes un habitué des voitures manuelles, et que l’on vous passe une voiture automatique, prenez bien le temps de regarder la boîte à vitesses pour savoir comment réagir lorsque vous conduirez. Par ailleurs, n’oubliez pas que le code de la route du pays où vous conduirez pourra être différent du code de la route français.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !