Les bagages deviennent payants chez Transavia

Mi-décembre dernier je vous présentais mon avis sur Transavia : première compagnie low-cost française et filiale du groupe Air France KLM. En effet, suite à mon voyage Paris-Monastir A/R avec la même compagnie, je n’ai pas apprécié le sérieux et le manque de respect des passagers. Bien que Transavia était en retard (de plusieurs heures) et que c’était de la faute des grévistes, la compagnie devait s’en excuser et donner des informations aux clients, ce qui n’était pas le cas. Par ailleurs, j’avais expliqué une astuce permettant d’emporter plus que la limitation des bagages en cabine.

Avez 5 kilos en cabine, on peut pas prendre grand chose et c’est un peu du foutage de gueule d’autant plus que Ryanair et easyJet ont une limitation beaucoup plus important et ne vérifient jamais le poids des bagages cabine qui en théorie ne peuvent pas excéder des masses monstres. Ils perdraient plus de temps à peser les petits bagages cabine et à espérer en tirer un peu d’argent et le temps c’est de l’argent. Ils ont plus vite fait de laisser tranquille les passagers qui à ce qu’il y en ait quelque uns qui dépassent la limite.

Bref, Transavia, vient d’annoncer une nouvelle politique concernant les bagages en passant de 5 à 10 kilos la limitation des bagages cabine et faisant payer les bagages en soute. En effet, à compter du 5 avril prochain, il faudra payer 7 euros pour un premier bagage en soute de moins de 15 kilos et 10 euros pour un bagage de moins de 20 kilos. Transavia annonce également des frais de 3 euros supplémentaires par tranche de 3 kilos en plus. La premier compagnie low-cost en France s’aligne donc sur l’exemple de ses deux principaux concurrents direct. Selon vous, les prix des vols secs auprès de cette compagnie vont-ils être plus compétitifs ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

2 commentaires