Ceux qui recherchent une location sur Paris ou dans une autre grande ville peuvent parfois passer des semaines à chercher sans rien trouver ou se faire recaler de partout. Pourtant, en utilisant certaines méthodes, vous pouvez réduire de manière considérable votre temps de recherche et trouver un logement rapidement. L’année dernière justement, je suis parti faire ma 3ème année de Fac assez loin de chez mes parents et j’ai dû prendre un studio proche de l’Université pour éviter de passer (sans exagérer) 5 heures par jour dans les transports. Par ailleurs, j’ai plusieurs connaissances qui sont propriétaires bailleurs et qui louent des logements en région parisienne. A l’époque, j’avais suivi leurs conseils et mon expérience en informatique pour réduire au maximum mon temps de recherche tout en trouvant rapidement un studio. Aujourd’hui, je partage avec vous mes conseils pour que vous réussissez à trouver rapidement un logement sur Paris ou toute autre ville.

Pourquoi trouver rapidement un logement ?

Si vous prenez votre temps, vous ne trouverez jamais de location à moins que vous cherchiez à la campagne. La demande locative est telle dans les grandes agglomérations, que la recherche d’un logement peut prendre plusieurs heures par jour. Ce temps, s’il est optimisé, vous pouvez le consacrer à autre chose de plus utile. Par ailleurs, plus la recherche est optimisée et moins vous aurez de dépenses en frais de transport pour les visites et en frais téléphoniques pour contacter les proprios.

Definir ses besoins

Avant tout, il est très important de commencer par évaluer ses besoins. En l’occurrence, il faut déterminer une zone géographique qui vous convienne, un type de logement, une gare qui doit être proche, etc… Cette étape peut sembler inutile, mais elle est très importante puisqu’elle permet d’éviter de perdre du temps dans ses recherches. Bien sûr, plus vous aurez de critères et moins vous aurez de chances de trouver le produit qu’il vous faut.

La Gare

Très souvent, on recherche un logement proche d’une gare et non des bus. Les trains sont généralement plus fiables (malgré les grèves et les retards) et permettent de rejoindre rapidement d’autres villes. Prenez en compte qu’une gare se situe dans une seule et unique ville, mais que rien ne vous empêche de chercher un logement dans une ville limitrophe à proximité de la gare.

Par exemple, la Gare de Vanves – Malakoff se trouve dans la commune de Vanves et non celle de Malakoff. Si après avoir défini vos besoins, vous en avez déduit qu’il faut résider pas loin de cette gare, alors vous pourrez chercher sur Vanves et Malakoff.

Etudiants

La quasi totalité des cités universitaires sont pleines à craquer en toute période de l’année. J’en avais contacté plusieurs l’année dernière et toutes m’ont envoyé balader sous prétexte qu’il faut déposer un dossier de demande de logement au moins 1 an à l’avance. Comme si je savais une année à l’avance que j’allais habiter là bas ! Si vous êtes étudiant, tentez votre chance en les contactant pour connaître les disponibilités mais ne comptez pas trop sur eux pour obtenir un logement.

Les annonces

Sachant qu’on ne peut pas compter sur les cité U ou autres, l’une des seules solutions restantes c’est de chercher dans les annonces (en ligne ou papier). Personnellement, je pense qu’il est inutile que vous perdiez votre temps à chercher dans les magazines, journaux etc… Prenez donc une journée complète pour scruter les annonces présentes sur la majorité des sites Internet spécialisés ou non. Parmi ces sites, vous avez VivaStreet, Leboncoin, eBay, TopAnnonces, PAP, et des tonnes de sites un peu plus spécialisés. Gardez de côté tous les liens qui vous intéressent sans appeler immédiatement le propriétaire.

Suivi des annonces

Je viens de vous préparer en 5 petites minutes un petit tableau qui vous permettra de suivre vos annonces. Télécharger-le ici. Ce tableau vous permettra de faire un suivi rapide de vos annonces et d’y insérer les annonces pertinentes que vous trouverez. De cette façon, vous éviterez d’avoir à rechercher à nouveau le lien de l’annonce quelques jours plus tard surtout que vous aurez oublié les principales informations après avoir consulté une tonne d’autres annonces.

Au delà du fait d’avoir une bonne organisation pour soi même, ce tableau vous apportera un réel intérêt que vous n’imaginerez pas au début. D’ailleurs, l’année dernière ça m’était arrivé à plusieurs reprises. Je m’explique… Souvent quand on appelle les propriétaires, on tombe sur leur messagerie. Si on leur laisse un beau message pour se démarquer des autres, il y a de fortes chances qu’ils nous rappellent. En nous rappelant, il faut que dans les 5 secondes on se remémore le bien qu’il possède et justement c’est grâce au tableau qu’on peut être vif et montrer au propriétaire qu’on est organisé. Les proprios aiment justement les gens organisés puisqu’ils reflètent généralement le sérieux de la personne, le soin qu’ils vont apporter à leur bien et surtout qu’ils ne vont pas être en retard pour le paiement du loyer.

En gros, dans mon cas, les propriétaires m’appelaient et me disaient « Bonjour Elyes, je suis Monsieur Machinbidule, je vous rappelle suite à votre message ». Avant même qu’il ne continue, j’ai déjà les yeux sur mon tableau en train de chercher Monsieur Machinbidule et je lui répond « Ah oui, c’est vous qui proposez le logement situé à Paris d’une surface de X m² etc… Et là, c’est un point de plus pour vous vis à vis du propriétaire qui sera séduit par votre bonne mémoire.

Etre le premier sur les annonces

Généralement, il faut être vif pour ne pas laisser échapper de bonnes occasions, utilisez les outils réalisés par les sites pour justement recevoir les annonces dès leur parution. Plusieurs sites proposent la newsletter, d’autres un flux RSS. D’ailleurs, pour plus de détails concernant le flux RSS, vous trouverez ce qu’il faut ici.

Respecter les conditions du proprietaire

Si le proprio indique dans son annonce qu’il ne faut pas l’appeler après 20h, et qu’il est 20h05, ne l’appelez surtout pas. C’est un manque de politesse qui montre soit que vous ne savez pas lire le français, soit que vous commencez déjà à le faire chier et qu’il ne doit pas vous prendre en tant que locataire car il y a de fortes chances que vous le dérangiez par la suite. Dans le même esprit, si le proprio indique qu’il n’accepte pas les mails, ne lui en envoyez pas, vous perdez votre temps et vous lui donnez une mauvaise image de vous.

Le proprietaire n a pas de temps

Généralement un propriétaire a des tonnes de choses à faire, ne lui faîtes pas perdre beaucoup de temps lorsque vous l’appellerez. Il faut qu’en moins de 20 secondes, que le propriétaire puisse se faire une idée de la personne candidate. S’il vous demande votre emploi, ne lui dîtes pas « Je travaille dans le domaine du … » ou encore « J’ai un CDI », répondez lui par « Je suis [métier]« . Dans tous les cas répondez exactement aux questions.

Par ailleurs, inutile de vous préciser que lorsque vous appellerez le propriétaire, éteignez votre musique, la télé, éloignez les enfants qui pourraient commencer à crier/pleurer, ne l’appelez pas quand vous êtes dans la rue, préparez un support pour écrire des informations qu’il vous indiquerait comme un éventuel lieu de RDV etc…

Votre dossier

Un propriétaire reçoit des dizaines voire des centaines de visiteurs pour son logement, inutile de vous dire qu’il ne vous retiendra pas à moins que vous vous démarquiez des autres candidats. Pour ce faire, il faut avant tout avoir un dossier solide, à savoir des garants physiques (parents, cousins etc…), de préférence un CDI depuis de nombreuses années et idéalement fonctionnaire de l’Etat… Par ailleurs, oubliez le locapass, les propriétaires les rejettent très souvent et les considèrent comme une garantie non valable.

Constituez un dossier papier que vous pourrez remettre en mains propre au propriétaire le jour de la première rencontre. Ce dossier comprendra des justificatifs de sa situation actuelle (CDI, CDD), les photocopies de la pièce d’identité, les informations concernant le garant, les feuilles d’imposition et un des éléments qui retiendra sans doute l’attention du propriétaire est la « fiche résumé ». Rares sont les personnes qui y pensent ! En gros, cette fiche résumé comprendra les informations essentielles concernant votre dossier qui permettront au propriétaire de se remémorer votre situation en quelques secondes. Vous pouvez par exemple faire la chose suivante :

Julien, étudiant en Master à l’Université de Paris Diderot cherche un logement pour son année universitaire.

Mes parents se portent caution solidaire.

Père : Ingénieur depuis 10 ans chez SFR.

Mère : Infirmière pour les hôpitaux de Paris depuis 15 ans.

Revenu fiscal du foyer pour l’année précédente : 32 000 €.

Téléphone Julien : 06 00 00 00 00

Vous commencez par rappeler votre situation et la durée envisagée de location si elle est connue. En précisant les emplois des parents, les propriétaires peuvent faire plusieurs déductions. Dans le cas ci-dessus, les parents sont dans une situation stable puisqu’ils travaillent depuis plusieurs années pour les mêmes entreprises, ce sont donc des personnes qui ne risquent pas de poser problème. Par ailleurs, la mère est fonctionnaire et devrait garder son emploi à vie. En cas d’impayés, le propriétaire est quasiment sûr de récupérer son argent !

Le bon garant

Aux yeux des propriétaires, le garant est très important. C’est lui qui s’engage à payer vos loyers si vous ne les payez pas vous même. Qu’est-ce qu’un bon garant ? Après avoir posé la question aux différents propriétaires que je connais voici le profil type recherché :

  • Personne âgée d’environ 40 ans
  • Propriétaire de son logement
  • Fonctionnaire de l’État (n’importe quel métier) depuis plus de 10 ans

Contrairement aux idées reçues, certains profils ne sont pas forcément de bons garants :

  • Personne âgée de 58 ans, fonctionnaire et propriétaire (2 ans après, elle est la retraite et il sera quasi impossible de récupérer un loyer impayé)
  • Le commerçant n’est pas un bon garant car il peut faire faillite du jour au lendemain et ne sera donc plus solvable
  • Le chef d’entreprise, lui aussi n’est pas un bon garant à moins d’être à la tête d’une boîte réputée
  • La majorité des propriétaires considèrent le Locapass comme une garantie inutile.

Le rendez-vous

N’oubliez pas qu’il faut absolument tout mettre en oeuvre pour faire en sorte que le proprio vous accepte. Avant tout, soignez votre présentation afin de faire ressortir une image de quelqu’un de propre et organisé. De cette façon le propriétaire se dira qu’il peut vous faire confiance et que vous ne dégraderez pas son logement.

Avant d’aller au lieu de RDV, vérifiez l’intégralité de votre dossier que vous remettrez en mains propre au propriétaire. Ayez un téléphone chargé pour éviter toute panne de batterie ultérieure. Le propriétaire vous donnera probablement RDV à côté du logement à louer ou à côté d’une gare. Dans les deux cas, renseignez vous sur Internet avant de vous déplacer afin de ne pas vous tromper de lieu.

Par exemple, tout à l’heure dans la catégorie Gare, j’évoquais la Gare de Vanves Malakoff. Ne vous trompez pas, ce n’est pas une gare RER et ce n’est pas non plus une station de métro. Il s’agit d’une gare disponible sur le réseau Transilien SNCF. Ca peut paraitre con mais les propriétaires à qui j’ai parlé m’ont indiqué que plusieurs candidats locataires avaient tendance à se tromper de Gare.

Pendant la visite

N’oubliez pas, généralement le propriétaire est une personne qui n’a pas beaucoup de temps. Pendant la visite allez à l’essentiel avant de regarder les détails insignifiants. Posez des questions pertinentes et non des questions du genre « Quel jour on sort les poubelles ? ». A l’issue de la visite, n’oubliez pas de vérifier le numéro de téléphone du propriétaire et par dessus tout, n’oubliez pas de lui remettre le dossier que vous aurez pris le soin de bien préparer à l’avance.

2 jours apres

Si le propriétaire ne vous a pas recontacté et que le logement vous intéresse, appelez le pour connaître sa décision. C’est comme pour un recrutement, si vous montrez que vous êtes intéressé ça vous fait des points en plus.

Voilà, j’espère que ces conseils vous seront utiles dans le cadre de votre recherche de logement à louer. S’il y a un point que vous souhaitez approfondir, n’hésitez pas à poser votre question un peu plus bas et si vous voulez partager votre expérience, c’est plus bas en commentaire également ;)

13 commentaires

  1. François dit :

    Qui n’a jamais loué un logement. C’est un passage quasi systématique dans sa période étudiant ou lorsqu’on commence dans la vie active. La location est même une solution de logement à vie pour certaines personnes. En tant que propriétaire, je vous félicite pour l’article que vous avez écrit, d’autant plus que vous n’êtes qu’un simple étudiant. J’ai reçu de nombreuses demandes locatives pour un studio que je loue sur Paris et jusque là personne n’a eu la présence d’esprit de me rapporter un dossier tel que vous l’évoquez dans votre article. Pourtant, il s’agit effectivement d’un argument clé pouvant pousser le propriétaire à choisir le candidat lui ayant remis ce dossier.

    Je rejoins tout à fait votre position et celle des propriétaires avec qui vous avez parlé concernant les garants. Souvent, les candidats locataires nous apportent des garants de 20 ans, en intérim, autrement dit une personne non solvable.

  2. Très bon article, j’envisage de créer un espace conseils qui reprendra ce type de point sur mon lbog immo, déco, geek.

    A+

    Xavier

  3. GTA 5 dit :

    Excellent billet sur les meilleurs moyens de trouver un appartement ou un studio rapidement. C’est vrai qu’on ne sait pas tout ca lorsque l’on recherche un logement pour la première fois, merci pour tous ces conseils pertinents et utiles !

  4. rose dit :

    Quel article, beaucoup plus long que celui dhier mais au moins complet. merci pour toutes ces astuces qui serviront probablement a beaucoup d’étudiants à la rentrée prochaine. mais je comprends pas pourquoi tu ne parles pas des marchands de liste

  5. gilles dit :

    bravo pour cet article, plusieurs points sont abordés et il y a que du bon sens.

  6. michael dit :

    moi je suis pas d’accord avec ton article, pour trouver rapidement un logement, il y a les marchands de liste, t’achete ta liste et t’as les logements dispo direct, tu casse pas la tete a cherche

  7. CecileInParis dit :

    Intéressant ce post. Je le mets dans mes favoris. Ca pourra sûrement servir. Ca fait 2 ans que je souhaite déménager, mais je n’arrive jamais à me lancer…

  8. marie-n dit :

    @Cecile : tu souhaites déménager pour avoir un logement plus grand ou pour te rapprocher d’un certain point d’intéret ?

  9. PEL dit :

    Bravo Elyes pour cet excellent article où tu reprends des points essentiels. Tous les ans à la rentrée, les journaux présentent ce genre d’articles tout en restant dans la théorie et dans le flou. L’avantage avec toi c’est que tu as vécu cette expérience et que tu connais des personnes dans le domaine. L’idéal pour rédiger un article pertinent et concret sur le sujet.

  10. Julie dit :

    Je pense qu’avant tout, il faut savoir gérer son budget afin de pouvoir réduire les frais. Quand on veut trouver un bon appartement, il faut penser à tout :

    les coûts avec la bouffe, ménage, transports(si c’est loin ou pas). ça compte beaucoup .

  11. Emmanuelle dit :

    Cette article est d’une très bonne qualité et je me joins aux autres internautes pour vous en félicitez. Il se trouve que je cherche actuellement à déménager en région parisienne et que j’effectue mes recherches comme vous le conseillez depuis déjà un bon moment.

    En effet, je suis étudiante en master 2 de droit et en attendant la reprise des cours, je me consacre pleinement à cette recherche. Malheureusement, les résultats n’y sont pas et j’ai l’impression que même avec tous ces éléments, les propriétaires trouvent toujours de meilleurs candidats.

    Mon dossier est pourtant loin d’être mauvais pour une étudiante : je suis à mi-temps en CDI dans un cabinet d’avocats depuis 4ans, mon conjoint est cadre et en CDI (depuis peu certes), j’ai des bourses, une pension alimentaire et ma mère est caution solidaire, en CDI depuis de nombreuses années et propriétaire de son logement. J’ai des critères biens définis, un jolie dossier bien soigné et proprement relié et je me présente toujours aux visites bien habillée sans en faire des tonnes non plus.

    Malgré tout, tous les logements me passent sous le nez les uns après les autres et je ne comprends pas où est la faille alors si vous aviez d’autres astuces qui m’échappent, je suis preneuse ! Merci d’avance.

  12. noune dit :

    Merci pour cet article très complet et bien utile !
    Cependant j’ai une question, je suis la maman d’une jeune fille qui va rentrer à l’université à la rentrée prochaine , elle s’est inscrit sur post bac dans différentes universités mais nous ne savons pas à quel moment il faut commencer à faire nos recherches étant donné que nous ne savons pas où elle va être prise…..
    Faut -il déjà faire des démarches ou est-ce trop tôt ?
    Si vous pouviez nous renseigner cela nous aiderait beaucoup .
    Avec nos remerciement anticipés, sincères salutations .

  13. Elyes dit :

    @noune : C’est une situation que connaissent des centaines de milliers d’étudiants chaque année. A mon avis, il est encore assez tôt pour commencer ses recherches, mais il faudra sérieusement y songer vers juin 2012.

Laisser un avis