Vendre metaux : cuivre, aluminium, ferraille, inox…

Saviez-vous que vous pouviez faire un geste écologique, gagner de l’argent en même temps et ce sans aucun effort (ou presque !) ? Comment ? En vendant les métaux d’usage courant que vous avez chez vous et dont vous n’avez plus besoin ! Ne vous êtes-vous pas demandé la raison pour laquelle tous les mois lors des encombrants, un défilé de camions passait devant votre maison et fouinait dans vos déchets ? C’est très simple, les poubelles regorgent de métaux en tout genre, les camions les récupèrent et les revendent. Certains ne vivent d’ailleurs que de ça, mais bon après, il faut avoir le nécessaire (camion, espace de stockage, volonté de fouiner dans les encombrants etc…).

Je viens de terminer quelques travaux chez moi réalisés avec des amis et comme à la fin de tout « chantier », il reste différents déchets. Certains n’ont aucune valeur ou presque aucune comme les bouts de bois, les gravats, mais d’autres coutent parfois très cher comme le cuivre, le laiton ou encore le zinc. J’aurai pu tout simplement jeter ces déchets aux encombrants et ne plus y penser, mais pourquoi jeter de l’argent par la fenêtre lorsque je peux en tirer quelque chose !?

J’ai donc ramené les quelques déchets que j’avais chez le ferrailleur qui s’est fait une joie de me les racheter. J’avais précisément :

  • 7 kilos de plomb rachetés à 5,60€
  • 6 kilos de cuivre rachetés à 25,20€
  • 3 kilos de câbles électriques repris à 4,40€
  • 5 kilos de laiton rachetés à 14,60€
  • 2 kilos de zinc repris à 1,20€
  • et enfin une batterie de voiture en panne reprise à 4€

Au final, j’ai perdu 20 minutes de mon temps pour le déplacement mais j’ai gagné 55€. A mon avis, c’est pas négligeable surtout que ça ne nécessite presque aucun effort. Bien sur, j’aurai pu avoir un meilleur prix, mais il aurait fallu se déplacer très loin, j’aurai également pu avoir un prix inférieur. Pensez donc à contacter les ferrailleurs proches de chez vous pour avoir une petite estimation et connaître le plus intéressant d’entre eux.

Les ferrailleurs et déchetteries eux-mêmes revendent vos métaux à de grandes usines qui recyclent le tout pour lui donner une nouvelle vie !

Ou trouver des metaux ?

Je vais vous expliquer où vous pouvez trouver les métaux d’usage courant et comment les reconnaitre. De plus j’indique quelques prix moyens de rachat exprimés pour un kilo. Les tarifs changent tous les jours, donc ce que vous verrez est une approximation. Notez que vous pourrez tout à fait trouver un prix supérieur que ce qui est affiché. N’oubliez pas que les prix des métaux varient régulièrement.

Cuivre

Il est facilement reconnaissable grâce à sa couleur rouge brillant. Le cuivre est l’un des métaux courant le plus cher, il se cache un peu partout dans les tuyaux qui constituent la plomberie de la maison et dans la quasi totalité des fils électriques.

  • Câble électrique (fil non dénudé) : 1€
  • Cuivre mêlé (plomberie, câble cramé) : 3,50€
  • Millberry (fil dénudé) : 4€

Aluminium

On le trouve généralement dans des appareils électriques sous forme de radiateur, régulateur de température, dans les anciennes casseroles, le matériel de cuisson, les vélos récents, trottinettes et divers outils. Beaucoup de canettes sont également entièrement constituées d’alu. L’aluminium est facilement reconnaissable, il est très léger par rapport au fer mais sa densité le rend difficilement transportable. Lorsque vous essayez de mettre un aimant sur l’aluminium, il ne doit pas rester accroché. Les ferrailleurs reprennent ce métal en moyenne à 1 euro le kilo.

Fer

C’est de loin le métal que nous rencontrons le plus dans notre vie quotidienne. On en trouve partout, électroménager, voiture, ordinateur, meubles etc… S’il s’oxyde et que l’aimant colle, c’est que vous avez du fer devant vous. Certains ferrailleurs reprennent tous les métaux sauf le fer ! Pour ceux qui le rachètent, comptez entre 5 et 12 centimes le kilo. Un frigo de 50 kilos peut par exemple vous rapporter jusqu’à 6 euros.

Laiton

Il s’agit d’un alliage de cuivre et de zinc qui peut être jaune doré ou argenté. On le retrouve principalement dans la salle de bains. Les robinets sont presque tous en laiton, certaines poignées de porte le sont également. Différents accessoires décoratifs sont réalisés grâce à ce métal. Le kilo de laiton se rachète autour de 2 euros.

Plomb

C’est un métal très malléable que l’on trouve dans les anciennes plomberies. Lorsque l’on fait tomber du plomb par terre, il n’y a pas de bruit « métallique ». Attention, le plomb est toxique, manipulez le en mettant des gants. On en trouve également dans les batteries de voiture. Je vous déconseille d’en ouvrir une pour en extraire le plomb. C’est une manipulation à réaliser exclusivement par des personnes qui s’y connaissent et avec les outils adéquats. Les batteries se revendent chez la plupart des ferrailleurs. Comptez 80 centimes le kilo de plomb (tuyauterie) et 20 à 40 centimes le kilo de batterie.

Zinc

A l’inverse du plomb, lorsqu’on le fait tomber, le zinc fait un bruit métallique. Sa couleur est pourtant la même que ce dernier métal. On retrouve le zinc principalement dans les gouttières. L’aimant ne colle pas. Le zinc se rachète environ 90 centimes le kilo.

Inox

Il faut distinguer l’inox magnétique du non magnétique. On retrouve ce métal dans les cuisines avec les éviers, dans les tambours de machine à laver et dans différents accessoires. Pour le différencier de l’aluminium, il suffit de « jauger » au poids. Si c’est léger, c’est probablement de l’alu et si c’est lourd c’est sûrement de l’inox. Comptez 1,40€ le kilo en non magnétique et pour celui qui « colle », n’espérez pas plus de 20 à 30 centimes le kilo.

Vous l’aurez compris, ne jetez plus vos métaux, revendez les, vous pourrez réutiliser cet argent pour vous faire plaisir ! En plus, de cette façon, vous contribuerez au recyclage de ces matières premières.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

63 commentaires