Comment manger gratuitement et etre paye ?

Le titre peut vous paraître bizarre mais vous comprendrez très vite comment c’est possible ! A raison d’une à deux fois par semaine ces derniers mois, j’ai mangé à plusieurs reprises dans ce qu’on appelle un Centre de dégustation. Le concept est très simple, chaque personne s’installe dans une « cabine » où on lui apporte de la nourriture. Après avoir senti, gouté, touché et mangé, il faut remplir un questionnaire pour donner son avis. Si on aime on le dit clairement et on explique pourquoi, si ce n’est pas le cas, on nous demande également de noter la ou les raisons qui font que l’on a pas aimé.

Vous me direz probablement qui est prêt à payer pour que l’on mange ? Eh bien, il existe une multitude de sociétés qui dans le cadre d’un lancement de produit cherchent à connaître l’avis des consommateurs. A aucun moment le nom de la société qui fait tester ses produits n’est connue et ce pour rester totalement neutre.

Pour participer à ce genre de dégustation rémunérée, il faut au préalable remplir un formulaire en y indiquant son profil et son régime alimentaire. J’ai testé deux centres, le premier rémunère très bien mais n’est pas intéressant du fait qu’il ne propose que très rarement des dégustations, alors que le second quant à lui est beaucoup plus intéressant et on a pas mal de chance d’y aller plusieurs fois par semaine. Une fille m’a d’ailleurs indiqué qu’elle était convoquée tous les jours de la semaine pour une dégustation et parfois qu’elle avait même deux dégustations à la journée ! Je pense qu’elle devait être au chômage et qu’elle n’avait pas grand chose à faire de ces journées pour les passer dans un centre de dégustation.

Celui que je vous présente se trouve dans le 9ème arrondissement de Paris au métro Cadet et s’appelle Eurofins. J’ai eu l’occasion de tester différents produits tels que : pizza, pain de mie, olives, salades, crêpes au chocolat, foie gras, riz et bien d’autres. Les dégustations se déroulent généralement sur une heure où on nous distribue plusieurs produits et sont rémunérées 7€ en chèque cadeau Kyrielles. Même si la durée de la séance est de moins d’une heure, on nous donne quand même les 7€. A trois reprises, on nous a proposé rapidement les produits et on est sorti en 15 minutes ! Pas mal, ça fait du 28€ de l’heure pour manger… mais c’est un cas exceptionnel aussi !

L’inconvénient du chèque cadeau Kyrielles est qu’il ne peut être dépensé uniquement chez les Galeries Lafayette, Nouvelles Galeries, BHV, Monoprix et Louis Pion. Ce sont tous, sans exception des magasins très très cher ! Pour anecdote, je rentrai dans un Monoprix à côté de la station Bibliothèque François Mitterrand la semaine dernière. A l’entrée du magasin, sont exposés les sandwichs triangle, j’ai à peine jeté un coup d’oeil que je suis immédiatement sorti du magasin. A 4,50€ le triangle, ils peuvent se le *** là où je pense, tout comme les PastaBox d’ailleurs ! Enfin, il est toujours possible de revendre les bons sur eBay ou Le Bon Coin par exemple !

Mon emploi du temps ne me permet pas d’aller à toutes les séances qui me sont proposées et c’est là qu’Eurofins a été très intelligent. Après s’être inscrit, on doit passer une quinzaine à vingtaine de minutes à remplir son profil d’une manière très détaillée (puis on se fait contacter par téléphone pour une première dégustation et pour une activation du compte). De cette façon, on est uniquement contacté pour ce qui est susceptible de nous convenir. Mais eurofins ne s’est pas arrêté là, ils ont également conçu un système d’emploi du temps pour indiquer ses disponibilités et donc encore une fois ne pas être convié inutilement.

En se connectant à son interface membre, on voit directement les séances qui peuvent nous intéresser. A ce moment, il faut répondre à un questionnaire de sélection pour savoir si le profil correspond réellement ou non.

Que pensez-vous de cette solution pour manger gratuitement ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

12 commentaires